Classemapping évolue et sort du champ des cartes heuristiques pour devenir une cartographie (subjective) de pratiques pédagogiques différentes, en plus des cartes mentales et des cartes conceptuelles, ce blog abordera les Intelligences Multiples et certains usages pédagogiques du numérique (MOOCs, Open Source...).

vendredi 14 juin 2013

Présenter un projet avec les cartes mentales

Deux exemple d'utilisation des cartes mentales afin de faire un bilan personnel d'un projet, travail réalisé par des élèves de CM1 et CM2.
Le projet cirque, classe de CM1
Les élèves de la classe ont réalisé pendant un an un projet cirque. la carte est à la fois, pour l'élève un bilan personnel et pour l'enseignant un outil d'évaluation de ce que les élèves ont retenu.
La carte étant une réalisation personnelle chacun va y mettre ce qui lui a semblé important, les entrées sont différentes. la carte a ensuite servi de support d'oral pour les élèves volontaires. Développer l'arborescence permet d'entrer dans le détail de la narration, et la structuration de hiérarchiser ses souvenirs, ses impressions.



 


Le séjour en classe de découverte
Après leur classe de découverte les élèves de CM2 ont fait le bilan de ce qu'ils ont retenu et vécu par une carte mentale. La relation d'un souvenir de voyage étant quelque chose de particulièrement personnel, la carte mentale est un outil bien adapté, car sa fabrication, malgré les quelques règles techniques, est un processus personnel. Chacun va projeter sur la carte grâce aux mots-clés et aux dessins ce qui lui a semblé le plus important.






Dans les deux classes ces réalisations étaient leur premier travail avec les cartes mentales. Il est intéressant de constater que les élèves se sont familiarisés très rapidement avec cet outil et que pour la très grande majorité des élèves le respect des règles de fabrication fut immédiat, ce qui est loin d'être le cas avec les adultes.
Merci aux deux collègues pour leur accueil et félicitations à l'ensemble des élèves

Lucas Gruez, juin 2013

1 commentaire:

  1. Ces cartes sont magnifiques et très personnelles. Votre conclusion résume parfaitement le gros potentiel qui existe chez les jeunes pour développer cette nouvelle compétence. Je le vis au quotidien avec les élèves du primaire et même de la maternelle en Belgique.

    C'est toujours un plaisir de vous lire.

    Philippe

    RépondreSupprimer