Classemapping évolue et sort du champ des cartes heuristiques pour devenir une cartographie (subjective) de pratiques pédagogiques différentes, en plus des cartes mentales et des cartes conceptuelles, ce blog abordera les Intelligences Multiples et certains usages pédagogiques du numérique (MOOCs, Open Source...).

jeudi 4 juillet 2013

Cartes heuristiques et Mathématiques (1) : un outil pour l'élève

Suite à une formation, voici le carnet de bord des réflexions d'une collègue de mathématiques en lycée à propos de la mise en oeuvre avec ses élèves d'un nouvel outil: les cartes heuristiques.
Un très grand merci à elle pour s'être lancée dans l'expérimentation avec enthousiasme, curiosité et recul critique et surtout pour accepter de partager ses réflexions et interrogations.


Carte mentale 1 : Carte de synthèse sur la fonction ln (le lendemain du premier jour de stage)
Public : élèves de terminales ES, ils ont accepté le travail proposé sans s’opposer, sans inquiétude.
La trame est donnée aux élèves. Ils doivent la réaliser :
- Certains copient toute la trame et attendent.
- Certains copient toute la trame et complètent avec leurs souvenirs, un peu n’importe où.
- Certains commencent par une branche de la trame et la complètent complètement (souvenir et/ou support de cours)
Pour la forme : certains tracés de branches sont réalisés à la règle ; certains sont au contraire très arrondis ; chez certains il y a peu ou pas de couleurs, ou des mélanges de couleurs (branche d’une couleur, mots clé d’une couleur, résultat d’une couleur)
Ci-dessous la plus aboutie, la plus synthétique. Je pense qu’il y a en dessous 4 copies doubles de cours !



Carte mentale 2:  réaliser une carte bilan de cours sur les suites numériques. (Aucune indication donnée)
Je récupère les cartes après les vacances. Tous ont joué le jeu, les résultats sont très différents :
- Certaines ont un contenu complètement erroné, les éléments qu’elles contiennent sont faux, sans lien logique… c’est effrayant…. ça ne sert à rien…. C’est pire que tout.
 Ci-dessous des cartes d’élèves qui sont en difficultés en math, et très peu motivés:


- D’autres élèves ont repris la trame du cours, c’est donc plus un résumé qu’une synthèse. Cela ne me
semble pas exploitable car il faut aller piocher les éléments sur différentes branches. Encore une fois
le but n’est pas atteint:


- Celle-ci est un mix entre la précédente et une vraie synthèse:


- Certaines réalisent une vraie synthèse des notions. Il ne s’agit pas nécessairement d’élèves qui ont les meilleures notes : 


Ces différences m’ont fait me questionner sur la compréhension d’un cours, de mon cours. Si les
élèves l’apprennent de façon linéaire tel que le plan leur propose, ils ne peuvent pas en avoir une
vision globale, qui leur permet de maîtriser ou recouper ou associer les notions.
Seuls quelques élèves sont capables de le digérer et le synthétiser. Il faut donc vraiment les aider à
apprendre à concevoir une synthèse finale.

Encore un grand merci à la collègue pour le partage de ses réflexions à propos de l'usage des cartes heuristiques en mathématiques, qui sont emblématiques des questions que nous nous posons lorsque nous commençons à travailler avec les cartes mentales. Nous entrons dans de nouveaux territoires, ceux de l'expérimentation, où questionnement, doutes, incertitudes sont importants mais qui peu à peu permettent d'avancer pour faire progresser l'ensemble de nos élèves.
Lucas Gruez, juillet 2013

1 commentaire:

  1. Alors la felicitation ! Je suis ingénieur (sorti il y a plus de 10ans de l’université) mais les methodes d'apprentissage des mathematiques m'ont toujours interresses ! Chapeau pour l'utilisation de carte mentale pour voir comment les élèves ont compris le cours ! Ca fait bien longtemps que je n'avais pas vu une belle réflexion sur l'apprentissage des mathématiques ! Personellement je ne suis pas un adepte des cartes "mentales" pour le travail mais je trouve que c'est un bon moyen de comprendre ce que les autres (vos élèves par exemple) ont réussi a saisir/synthétiser (ce qui va effectivement au-delà de la recopie de cours).
    PS : Désolé pour les accents (clavier américain)

    RépondreSupprimer